Agence des services frontaliers du Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Communiqué

Bilan d'octobre de la « Liste des personnes recherchées par l'ASFC »

Ottawa (Ontario), le 26 octobre 2012 — L'Agence des services frontaliers du Canada (ASFC) a annoncé aujourd'hui le renvoi d'un 21e individu figurant sur la Liste des personnes recherchées par l'ASFC. L'Agence a également ajouté cinq nouveaux individus à la liste.

Giorgio Cote, qui était interdit de territoire au Canada pour son implication dans le crime organisé et a été arrêté par le Groupe de travail sur l'immigration de Toronto mardi dernier, a été renvoyé du Canada le 22 octobre dernier.

Le programme en lien avec la « Liste des personnes recherchées par l'ASFC » s'est avéré très utile pour aider les agents des services frontaliers à localiser des individus recherchés pour renvoi du Canada. Grâce à ce programme, les Canadiens ont, à ce jour, aidé l'Agence à repérer 32 individus au Canada et à renvoyer 21 d'entre eux du Canada. De plus, cinq autres ont été repérés à l'étranger. Les cinq nouveaux profils annoncés aujourd'hui s'ajoutent aux cas soulignés antérieurement. Les cas plus anciens seront archivés, tout en restant accessibles en ligne à titre de référence.

L'appui du public à l'égard du programme est remarquable, et l'ASFC encourage les Canadiens à visiter fréquemment la page Web de la Liste des personnes recherchées par l'ASFC pour obtenir des mises à jour sur les nouveaux profils, les arrestations et les renvois.

Quiconque possède de l'information sur des activités suspectes à la frontière ou sur des infractions en matière d'immigration est prié de communiquer avec l'ASFC en composant le numéro de la ligne sans frais de surveillance frontalière : 1‑888‑502‑9060. L'ASFC désire rappeler au public qu'il ne faut pas tenter d'appréhender les personnes dont le nom figure sur son site Web.

– 30–

Renseignements supplémentaires

Agence des services frontaliers du Canada
Ligne des médias
613-957-6500

Suivez-nous sur Twitter (@Frontierecan), joignez-vous à nous sur Facebook ou visitez notre chaîne YouTube.